vendredi 19 novembre 2021

Vendredi 10 décembre à 14h Causerie sur le thème « Croissance économique & décroissance globale : de quoi parle-t-on ? » Avec François GRANER - biophysicien & directeur de recherche au CNRS de l’Université de Paris – Diderot- Vendredi 10 décembre à 14h Causerie sur le thème « Croissance économique & décroissance globale : de quoi parle-t-on ? »

 Vendredi 10 décembre à 14h Causerie sur le thème « Croissance économique & décroissance globale : de quoi parle-t-on ? »

 

-         Après un bref constat de l'impact des humains sur la planète, François Graner introduira des définitions liées à la croissance économique et à la décroissance globale, puis François abordera 3 questions. Tout d'abord, que nous disent la physique, la chimie et la biologie sur le cadre à long terme, les écueils à éviter, et les contraintes existantes liées aux limites de la planète ? Ensuite, à l'intérieur de ce cadre, quelles sont les options envisageables, et sur quels leviers peut-on jouer ? Enfin, comment peut-on prendre des décisions collectives, en y intégrant des arguments bien plus larges que les seuls arguments scientifiques?

 Le débat du Vendredi 10/12 sera co-animé avec notre camarade Jean-Pierre Tertrais, auteur d’une centaine d’articles dans le Monde Libertaire, des brochures et livres « Pour comprendre la crise agricole » & « Du développement à la décroissance » aux Editions du Monde Libertaire, de « Jusqu’ici tout va bien : décroissance, révolution sociale, changement de civilisation » & « l’imposture de la modernité » & « L'homme au péril de lui-même : Histoire d’une rupture qui pourrait très mal se terminer » aux Editions libertaires.

 

Qq éléments biographiques supplémentaires sur François Graner :

http://francois.graner.name/

https://www.franceculture.fr/personne/francois-graner

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/01/16/francois-graner-plus-on-avance-et-plus-le-tableau-est-accablant-pour-la-france-au-rwanda_6066516_3212.html

https://survie.org/auteur/francois-graner

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire